Fédération Française de Domotique

Le CES 2017 en avant-première

Comme tous les ans en janvier, le salon CES (Consumer Electronics Show) de Las Vegas ouvre ses portes dans quelqus heures jusqu’à dimanche avec l’ambition de refléter les grandes tendances de l’industrie high-tech des mois à venir. Véritable baromètre du marché, le CES reflète depuis 1967 l’évolution des produits électroniques de grande consommation avec par exemple, le lancement en 1970 du premier magnétoscope, en 1981 du Laser Disc, en 1996 du DVD, en 2001 de la TV Plasma, en 2003 du Blu-ray, en 2008 des écrans OLED, en 2009 de la 3D HDTV, en 2013 de la Ultra HD et du Li-Fi en 2014.

Avec la convergence de l’électronique de loisirs, de l’informatique, d’internet et des télécoms, le CES devient depuis quelques années, le rendez-vous incontournable de l’industrie numérique dans son ensemble avec à la fois toutes les multinationales du secteur mais également de plus en plus de start-up qui, en quelques jours, peuvent se révéler grâce à la présence de tous les médias de la planète.

L’explosion des objets connectés au CES

Comme l’an dernier, le secteur le plus en vue sera certainement celui de l’Internet des objets avec des produits ou des services connectés toujours plus innovant. L’idée de l’internet des objets est de pouvoir tout connecter ou presque, de la simple montre à sa voiture, en passant par son drone, sa brosse à dents ou son four. Le rôle de la Fédération Française de Domotique étant de promouvoir l’habitat connecté, notre objectif pour ces prochains jours sera de nous focaliser  sur les produits et services innovants susceptibles de faire concrètement avancer la domotique. Les membres de la FFDomotique présent sur place vous informeront dans les prochains jours sur l’innovation et les tendances pour l’habitat connecté, avec notamment cette année:

Les tendances du Smart Home

Gartner illustre très bien les grandes tendances à observer au CES 2017 en rappelant par l’analogie Maison / Voiture:

La voiture, la maison, la ville… peuvent être représentées comme étant l’équivalent d’un « iTunes » au coeur d’écosystèmes ; par exemple, la gestion du chauffage, la gestion des ouvrants, le pilotage de la lumière et de la diffusion sonore, la sécurité du domicile, l’électroménager connecté… et tous les objets électriques du quotidien.

La maison intelligente du future est une maison que l’on pourrait qualifiée d’augmentée, aux fonctions de bases plus pratique, plus autonome, et surtout plus simple. Le principal enjeu est de pouvoir collecter et de monétiser les données de la maison connectée.

La croissance des ventes de tous les appareils « connectés » va également tirer d’autres marchés vers le haut. Notamment celui des fournisseurs de services liés à l’énergie, qui pourront exploiter les données collectées par ces thermostats intelligents. Exploiter les données des objets connectés va aider notamment les clients à réduire leurs factures d’énergie en maîtrisant mieux leur consommation, mais également les services publics à atteindre leurs objectifs d’efficacité énergétique et de gestion de la demande en temps réel.

Les véhicules autonomes sont des véhicules qui peuvent rouler sans intervention de conducteurs humains grâce à une technologie d’autoguidage aidée par une multitude de capteurs, de puissants algorithmes et de servocommandes (permettant de réaliser les actions commandées par les logiciels), notamment sur le volant, l’accélérateur et le frein.

La maison comme la voiture est un cocon. La voiture et la maison sont en complémentarité :

Suivez le CES 2017 en avant-première avec la délégation sur le site Web de la FFD, Twitter, Google Plus et Slack pour les adhérents.

Les dernières actualités de la Fédération