Héricourt la maison communicante

24 novembre 2015 dans Actualités

A Héricourt, à la Maison des énergies, Philippe Metzenthin de la fédération française de domotique évoque les solutions pour palier des pertes d’autonomie

Philippe Metzenthin, de la fédération française de domotique, était lundi soir à Héricourt pour évoquer le sujet avec les professionnels. Photo ER

hericourt-philippe-metzenthin« LA DOMOTIQUE n’est pas là pour se substituer à la présence humaine. Mais pour apporter plus de confort et de sécurité à ceux qui sont aidés. Elle apporte aussi de la qualité d’information à ceux qui aident », souligne Philippe Metzenthin. Il est membre de la fédération française de domotique, fondée en 2014. Il était de passage ce lundi à la Maison des énergies, à Héricourt pour évoquer, devant un parterre de professionnels du bâtiment, les liens entre la domotique et la perte d’autonomie. Philippe Metzenthin en est convaincu : le recours à la domotique pour compenser des pertes d’autonomie a de l’avenir. Parce que la réalité de la démographie s’impose. « C’est de plus en plus reconnu comme un vecteur d’accompagnement de la perte d’autonomie », assure-t-il. Parce que les seniors sont de plus en plus nombreux. Et parce que les places en établissements spécialisés ne croissent pas si vite. « D’ici 2030, 20 millions de personnes auront plus de 60 ans, on n’a pas la capacité d’héberger tout le monde dans des établissements ». Selon Philippe Metzenthin, 13 % seulement des personnes dépendantes sont prises en charge dans les établissements. « L’axe privilégié, c’est de maintenir les gens à domicile », rappelle-t-il.

La domotique peut s’adapter aux besoins. Simples, dans certains cas. Nécessairement plus pointus dans d’autres. Et son message aux professionnels est clair. « Pas de solutions dictées par la technique. Mais en fonction des besoins des utilisateurs ». Il leur conseille même d’apprendre à travailler avec des ergothérapeutes. Afin de parler le même langage. « Ils seront de plus en plus prescripteurs », prévoit-il.

Qu’est-ce que la domotique qui est déjà très utilisée pour la gestion énergétique des bâtiments peut proposer comme solutions ? « Elle peut rendre moins pénibles certains gestes », résume Philippe Metzenthin. C’est par exemple l’automatisation de volets, de portes.

« Améliorer la sécurité »

« On commence à parler de robotisation de l’environnement afin d’aider à exécuter des gestes plus compliqués », met-il en perspective. Le deuxième niveau, c’est celui qui permet « d’améliorer la sécurité ». Comme il existe des systèmes d’alarmes parfois sophistiqués pour les biens, on peut aussi inverser la logique. Les détecteurs de présence deviennent des détecteurs de vie. « On peut faire aussi simple que de vérifier (à distance) qu’il y a de la consommation d’eau. On va ainsi pouvoir informer les aidants autorisés », développe-t-il. Cela permet de ne pas mobiliser les aidants pour rien. Les détecteurs de présence, c’est selon lui important aussi dans le cas de patients souffrant de la maladie d’Alzheimer. La perte d’autonomie coïncide aussi souvent avec de l’isolement social. La domotique peut contribuer à communiquer.

Plus pointue encore, les applications qui aident à gérer certaines pathologies. Diabète, tension, etc. : « On va pouvoir émettre des alertes ». En direction de soignants. « L’objectif n’est pas de poser des diagnostics à distance, mais de pouvoir leur donner l’information », précise Philippe Metzenthin. À destination des professionnels, il rappelle aussi quelques fondamentaux. « Concevez vos bâtiments pour qu’ils puissent être facilement équipés de ce type de solutions. Quand on rénove, ce n’est pas non plus compliqué de penser à des choses très simples. Il ne faut pas mettre des interrupteurs blancs sur des murs blancs. Ou penser à ne pas mettre le bouton de la hotte à 1,7 m du sol », cite-t-il.

Olivier BOURAS

hericourt-2

Devenez membre de la fédération française de Domotique

  • Contribuez au développement du marché
  • Défendez votre vision de la domotique
  • Restez informé des évolutions du secteur
  • Soyez référencé dans l'annuaire de la fédération

Suivez nous sur twitter

Suivre @FFDomotique sur Twitter.