Fédération Française de Domotique

Etude Smart Home 2016 par Joshfire

Notre rapport à l’habitat a évolue et ce qui nous paraissait auparavant futuriste est désormais réel grâce aux avancées technologiques et aux objets connectés. On compte déjà 5 milliards d’objets connectés en circulation à travers le monde, et l’on en prévoit plus de 500 dans une maison classique en 2022 ! Une fois n’est pas coutume, Joshfire, agence française spécialisée dans le design d’objets connectés, parvient dans cette étude à clarifier ce qu’est la Smart Home en 2016 et ce qu’elle englobe, à travers un état des lieux du marché de l’IoT et des attentes des habitants, 7 tendances de la Smart Home illustrées par plus de 70 cas de marques et les points clés pour une maison plus intelligente et grand public. Disposer d’une maison connectée n’est plus une fin en soi en 2016, elle doit devenir autonome et sensible!

Un panorama complet

Les « 5 C » de l’habitat de demain d’après Joshfire

Les 7 tendances de la smart home

Une smart home vraiment utile & grand public d’après Joshfire

Consultez la présentation Joshfire sur Slideshare

La présentation est disponible en pdf pour les adhérents sur l’espace collaboratif FFDomotique (Répertoire Groupes de Travail / GT5A / Etudes publiées)

L’actualité 2016 de la FFDomotique

A propos de la FFDomotique

L’objectif majeur de la Fédération Française de Domotique est d’accélérer le développement de la domotique en France. La FFD est une structure à but non lucratif qui s’adresse à tous les acteurs impliqués dans ce secteur quelle que soit leur filière d’origine : électricité, énergie, automatismes, sécurité, électro-ménager, audiovisuel, télécom, autonomie… L’ambition de la FFD est de devenir un observatoire indépendant, d’être force de proposition, de promouvoir une image positive de la domotique et de faciliter les synergies entre industriels, distributeurs, opérateurs, sociétés de services, professionnels du bâtiment, organisations professionnelles, associations de consommateurs, médias spécialisés et plus globalement toutes les personnes physiques ou morales intéressées par l’avenir du smarthome en France.