Etude sur l’impact du développement des objets connectés

13 février 2018 dans Actualités, Analyse

A l’heure où tout le monde s’interroge sur l’obsolescence programmée des produits high-tech,  l’association Réseau Ducretet et la FFDomotique pour la partie Smart Home publient une étude prospective cofinancée par l’Ademe sur l’impact du développement des objets connectés sur la réparation, les compétences et la formation.

Une étude prospective à l’horizon 2020 sur les impacts du développement des objets connectés 

Cette étude exploratoire vise à anticiper à anticiper à l’horizon 2020 les impacts du développement des objets connectés sur les emplois de service / maintenance dans six familles : Électroménager, Électronique Grand Public, Informatique/Télécommunications, Santé/ Bien-être, Smart Home (domotique) et Chauffage.

Les enjeux environnementaux (exploitation accrue des matières premières et surproduction de déchets) sont importants dans la mesure où beaucoup de produits connectés seront difficilement réparés si les métiers de la réparation et les compétences ne s’adaptent pas à cette révolution numérique. Cette première étude française sur les pratiques de réparation des biens de consommation courante par l’utilisation de l’impression 3D et dans les espaces de fabrication numérique permet d’apporter des éléments de réponse sur la capacité de ces nouvelles technologies et nouveaux lieux à développer les pratiques actuelles de réparation. Les travaux permettent également d’identifier les données manquantes pour conclure sur les bénéfices environnementaux de cette technologie et les risques sanitaires associés, de proposer des modèles d’organisation pour favoriser le développement de la réparation par l’utilisation de ces technologies et lieux, ainsi que d’établir des pistes d’actions pour pousser la mise en place de ces modèles.

Afin de garantir la validité des résultats, cette étude s’est appuyée sur des échanges avec un large panel de professionnels et d’experts (près d’une centaine de personnes rencontrées) issus des organismes suivants : GIFAM, AFNUM, ADEME, GFK, ANEO, SECIMAVI, DUCRETET, FFDomotique et UNICLIMA. Outre ces entretiens, nous avons également procédé à toute une série de recueils et d’analyses statistiques.

De forts impacts sur le contenu des emplois et des compétences requises 

Cette étude devrait aider les instances ayant en charge la gestion de l’emploi dans les six familles professionnelles ciblées à mieux appréhender les risques et les opportunités que génère le développement des objets connectés. Elle démontre, en effet, que si ce développement n’aura vraisemblablement qu’un faible impact sur les effectifs (tendance à stabilité, voire à la diminution), il devrait, par contre, entraîner d’importantes modifications dans le contenu des emplois et dans les compétences requises (maîtrise nécessaire d’un nouveau champ de connaissances et de compétences, décloisonnement des connaissances et des compétences, développement de la
polyvalence, maîtrise de nouveaux outils…). Il y aurait donc, à terme, un risque d’inadaptation des compétences, inadaptation qui pourrait
compromettre la dynamique de développement attendue. D’où les pistes de recommandations formulées en conclusion de l’étude et visant à pallier ce risque.

Documents disponibles


Plaquette de l'étudeTélécharger la plaquette (1,7 Mo)
Synthèse de l'étudeTelécharger la synthèse (1,1 Mo)

Rapport Ademe

RAPPORT COMPLET (disponible sur l’espace collaboratif et l’application Slack FFDomotique)

Rapport complet avec monographie Smart Home notamment

RAPPORT COMPLET  AVEC MONOGRAPHIE SMART HOME NOTAMMENT (disponible sur l’espace collaboratif et l’application Slack FFDomotique)

A propos du Réseau Ducretet

Le Réseau DUCRETET est un groupement d’associations à but non lucratif administrées par les fédérations et syndicats des filières professionnelles des télécommunications, de l’électrodomestique et du multimédia dont la Fédération Française de Domotique. Le CFA DUCRETET existe depuis 1992 et est devenu aujourd’hui la première école dédiée aux métiers de l’électronique grand public (TV-HIFI-VIDEO) pour former des vendeurs spécialisés et des techniciens de maintenance par la voie de l’apprentissage.

A propos de l’ADEME

L’ADEME participe à la mise en oeuvre des politiques publiques dans les domaines de l’environnement, de l’énergie et du développement durable. Afin de leur permettre de progresser dans leur démarche environnementale, l’Agence met à disposition des entreprises, des collectivités locales, des pouvoirs publics et du grand public, ses capacités d’expertise et de conseil. Elle aide en outre au financement de projets, de la recherche à la mise en œuvre et ce, dans ses domaines d’intervention.

A propos de la FFDomotique

logo-ffd-2014La FFD est une structure à but non lucratif qui s’adresse à tous les acteurs impliqués dans le secteur du Smart Home quelle que soit leur filière d’origine : électricité, énergie, automatismes, sécurité, électro-ménager, audiovisuel, télécom, autonomie, santé… L’objectif majeur de la Fédération Française de Domotique est d’accélérer le développement de la domotique en France et de représenter tous les acteurs de l’éco-système « maison connectée ».

Devenez membre de la fédération française de Domotique

  • Contribuez au développement du marché
  • Défendez votre vision de la domotique
  • Restez informé des évolutions du secteur
  • Soyez référencé dans l'annuaire de la fédération

Suivez nous sur twitter

Suivre @FFDomotique sur Twitter.