CES 2016 l’avenir leur appartient

14 janvier 2016 dans Actualités

Emmanuel macron Avidsen CES2016La Fédération Française de Domotique était présente en force au CES 2016 avec notamment Alexis Schneider d’AJS Technologie, Marc Pizzolato d’Advency, Olivier Granon d’Home Integration ou encore d’Alexandre Chaverot d’Avidsen qui ont eu le privilège de rencontrer Emmanuel Macron.

Le ministre, qui s’était déjà rendu au CES unveiled Paris, a traversé l’Atlantique pour féliciter le dynamisme français. De sont côté, Dimitri Carbonelle de Livosphère a parcouru les halls à la recherche des perles rares. Cette année, la maison intelligente revient en force et les objets connectés ne sont plus des gadgets et gagnent leurs lettres de noblesse en intégrant les usages et plus d’intelligence. Avec une plus grande interopérabilité entre les systèmes, la domotique rentre dans les habitations par l’internet des objets.

Au vu des stands de la ZigBee Alliance, du Z-Wave ou de l’AllSeen Alliance, l’an 2016 devrait nécessairement voir une amélioration notable de l’interopérabilité des objets connectés de la maison.Sur de nombreux stands du Hall G, les débats s’articulaient souvent autour des « hubs » pour les objets connectés, qu’ils soient physiques –type SmartThings– ou digitaux avec l’HomeKit d’Apple ou le programme « Works with Nest ». Et pour piloter tous ces objets connectés entre eux, la startup SevenHugs présentait au CES 2016 sa télécommande intelligente Smart Remote, capable de détecter quel accessoire vous pointez d’un geste pour adapter les paramètres proposés sur son écran tactile… Brillant !

La Poste, acteur de l’internet des objets

Au CES 2015, La Poste présentait la première plateforme universelle du marché de l’Internet des Objets : le Hub numérique. Suite à l’engouement généré par cette démarche, la Poste est revenue au CES 2016 avec un stand 5 fois plus grand, 15 start-up, 4 industriels avec un programme complet et plus de 20 cas d’usages co-créés avec ses partenaires de l’équipe de France de l’IoT.

Selon David de Amorim, responsable à La Poste du programme « Internet des objets, « Nous n’ouvrons pas le courrier. De la même façon, dans le domaine de la maison, nous voulons être un tiers de confiance et laisser aux utilisateurs la maîtrise de leurs données. C’est eux qui décideront avec qui ils sont prêts à les partager ».

La Poste apporte ainsi des preuves concrètes des services qui peuvent être proposés au quotidien grâce à son Hub numérique, une plateforme universelle et neutre permettant d’interconnecter des données issues de multiples objets « intelligents », de fournisseurs et d’univers différents (balances, détecteurs de fumée, bracelets, lampes, smartphones, etc.) pour en démultiplier les usages. Avec son API « ouverte », cette plateforme est un grand pas en avant afin de répondre à notre besoin d’interopérabilité. Plus d’infos

Netatmo Presence, la caméra extérieure la plus aboutie du marché

La société française Netatmo a dévoilé sur le salon CES 2016 sa caméra intelligente Netatmo Presence, capable de détecter et de hiérarchiser différents types de présence, qu’il s’agisse d’un humain, d’un animal ou d’un véhicule, et avertir l’utilisateur en conséquence. La caméra Presence exploite une fonctionnalité Smart-Sight s’appuyant sur un « algorithme révolutionnaire d’intelligence artificielle » intégré à la caméra (et par conséquent sans cloud) qui va permettre à l’utilisateur d’évaluer ce qui se passe à l’extérieur de son domicile et recevoir des notifications précises, réduisant le risque de fausse alerte. Presence dispose de LED infrarouge pour la vision de nuit et d’un projecteur pour éclairer l’extérieur de la maison et capturer des images. Le projecteur peut servir à éclairer un porche ou faire office de dissuasion face à un rôdeur. Plus d’infos

Les Smart TV Samsung intègre la nouvelle box domotique Smart Hub

Samsung monte en puissance dans le monde de la maison connectée avec l’annonce d’une compatibilité de son Smart Hub avec Smart Things, une plateforme qui permet de relier les nouvelles télévisions avec 200 objets connectés. Grâce à l’intégration du Smart Hub à la gamme SUHD, il ne sera plus nécessaire d’avoir un hub dédié, la TV pouvant assurer cette fonction. Pour pouvoir agir en tant que hub, il faudra simplement brancher un module USB baptisé « Extend » à une TV SUHD pour lui permettre de gérer le Zigbee et le Z-Wave. Plus d’infos

Prédictions 2016 sur l’IoT / objets connectés

Selon Dimitri Carbonnelle, 4 grandes tendances se dessinent pour 2016, à savoir :

  • Un marché en profonde mutation (IOT accessible à très bas prix et les gros acteurs qui entrent dans l’IOT pour créer des produits accessibles à tous).
  • Des objets connectés « intelligents » avec une interaction plus naturelle, apportant de vrais services etde l’intelligence artificielle embarquée
  • La guerre dans les réseaux bas débit (Sigfox, Lora, LPWAN, Nouvelle Version IoT du WiFi …)
  • Les nouveaux services des objets connectés (paiement intégré, véhicules, assurance…) et les risques de hacking
  • Lire la suite …

Tous les acteurs de l’électronique s’intéressent à la domotique ou plutôt la maison intelligente. Maintenant que les smarphones ont envahis nos poches, ces entreprises voient leur croissance à travers les services autour et dans la maison. Ce n’est que le début de l’ère des services.

 

 

Devenez membre de la fédération française de Domotique

  • Contribuez au développement du marché
  • Défendez votre vision de la domotique
  • Restez informé des évolutions du secteur
  • Soyez référencé dans l'annuaire de la fédération

Suivez nous sur twitter

Suivre @FFDomotique sur Twitter.